Convergence des médias: la tête de la SSR est pressée de prendre des décisions définitives

Le 18 mars prochain, le Conseil d’administration de la SSR va prendre des décisions définitives sur la convergence. Selon les rumeurs, la Direction Générale (DG) s’est imposée et ne veut plus seulement fixer des garde-fous pour la convergence, mais prendre des décisions aux conséquences très étendues. Il est prévu, entre autres, d’adopter un projet de regroupement de la radio et de la télévision dans chaque région linguistique; en Suisse alémanique sous la direction de la directrice de la TV, en Suisse romande, manifestement sous celle du directeur de la TV.

Le SSM considère cette précipitation dans l’introduction de la convergence comme extrêmement problématique, pour les raisons suivantes :

  • Un regroupement de la radio et de la TV est non seulement très controversé politiquement, mais aussi extrêmement critiquable du point de vue journalistique.
  • Manifestement, une forte opposition au projet de la DG grandit également au niveau des cadres de la SSR.
  • La convergence ne peut être réalisée de manière rationnelle et avec succès que si les collaborateurs et collaboratrices sont inclus dans le processus. Bien que l’aiguillage soit déjà actionné, cela n’a pas été fait jusqu’à maintenant.

Le debat avant la decision

En matière de convergence des médias, il n’y a aucune raison de mener une politique bureaucratique et de prendre des décisions surprise. C’est pourquoi le SSM exige un large débat sur les différents modèles de convergence, AVANT la prise de toute décision.

  • le maintien fondamental de l’indépendance de la radio et de la TV.
  • des synergies et coopérations entre la radio et la TV peuvent être expérimentées, mais pas sous la responsabilité des directeurs TV.
  • Le SSM demande aux organes institutionnels de la SSR et à l’entreprise elle-même de baisser le turbo, d’insérer une étape intermédiaire et d’organiser avec sérieux le processus de changement, en y associant tous les collaborateurs et cadres.

Au plan national, le SSM a fait connaître sa position aux organes institutionnels de la SSR et leur ont demandé d’en tenir compte. Le SSM romand rencontrera la semaine prochaine le Président du conseil d’administration régional de la SSR et les Directeurs régionaux.

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Publications

Edito
 Magazine des médias

Chercher