Drapeaux, vêtements, badge, pause violette – libre cours à la créativité !

Drapeaux, vêtements, badge, pause violette – libre cours à la créativité !

Ai-je le droit de faire grève ? Sinon, ai-je le droit d’envoyer un message visuel sur le lieu de travail ? Ai-je le droit de porter un pin ?

L’union fait la force – Cela vaut aussi pour la grève des femmes. Que vous fassiez grève ou que vous vous solidarisiez avec cette action sur votre lieu de travail, toute forme de participation et de visibilité est importante et légitime.

Dans un grand nombre d’entreprises de service public, par exemple les CFF, le personnel portera le pin officiel de la grève du 14 juin. Et le drapeau de grève violet est déjà accroché dans de nombreux lieux de travail.

Si vous ne voulez pas accrocher le drapeau ou si vous n’êtes pas sûr·e·s de vouloir ou de pouvoir porter le pin, vous pouvez aussi manifester votre solidarité en portant du violet : vêtements, cravates, foulards, châles.

A vous de jouer et de faire preuve de créativité. Donnez une visibilité à la grève ! Au travail, dans la rue et dans les réseaux sociaux !

Notre dernière info abordait déjà le sujet de la légalité et de la légitimité de la grève des femmes. Ce débat avait également eu lieu avant la première grève des femmes de 1991. Au final cependant, cette question devint rapidement sans objet suite au succès politique de la grève qui rendit presque impossible toute sanction.

Nous offrons bien entendu à nos membres une protection juridique complète en cas de problème découlant de leur participation à la grève. Les collègues qui ne sont pas membres du SSM peuvent également s’informer auprès de notre secrétariat à l’égalité ou adhérer au Syndicat pour obtenir une assistance en cas de conflit avec l’employeur.

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Publications

Edito
 Magazine des médias

Chercher