Les gens avant les murs ! Actions dans plusieurs studios SSR

Les gens avant les murs !
Actions dans plusieurs studios SSR

Communiqué de presse, 12 décembre 2019

Ce jeudi 12.12.2019, premier jour d’une réunion de deux jours du Conseil d’administration de la SSR à Berne, le SSM a mené des actions dans toutes les régions.

C’était l’occasion, pour les professionnel-le-s de l’audiovisuel de service public, de rappeler au Conseil d’Administration que l’entreprise n’a pas vocation à devenir un acteur du secteur de l’immobilier. En effet, la population suisse a soutenu à 71,6% la production d’émissions de radio, de télévision et de contenus pour le web, et non la construction de bâtiments coûteux.

Au lieu d’investir dans des projets immobiliers prestigieux, le SSM considère que la SSR devrait plutôt concentrer ses ressources limitées sur le développement de ses programmes originaux et sur une plus juste rétribution de son personnel, en particulier des plus jeunes.

A Genève et à Lausanne, le SSM a distribué un flyer demandant, pour la production radio et transmédia, « un bâtiment modeste et fonctionnel » comme il est attendu d’une entreprise financée par la redevance (prescriptions de l’OFCOM). Le bâtiment doit être conçu en collaboration étroite avec les professionnel-le-s de terrain.
Le projet « Campus RTS » doit donc être mis sur pause, le temps de faire les choses correctement.
Le SSM s’oppose en outre au projet de délocaliser 300 emplois de Genève à Ecublens, promettant ainsi une casse sociale importante en l’absence de réelle plus-value éditoriale.
Une assemblée est prévue sur les deux sites le 21 janvier.

A Lugano, dans les studios TV et radio, une action « Moins de briques, plus de personnes ! » (Meno Mattoni, più Persone) a rencontré un franc succès. Le personnel a en outre largement signé une pétition exigeant un système salarial plus juste.

La récolte de signatures a aussi eu lieu en Suisse alémanique. Une région également concernée par la question immobilière. Ainsi, la décision de SRF annoncée cette semaine de déplacer 70 collègues de Berne à Zurich malgré l’opposition du personnel et de son syndicat, mais aussi de nombreux représentant-e-s des milieux politiques et des sociétés d’auditeurs et téléspectateurs, suscite un grand mécontentement.

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Chercher