Communiqué de presse – Branche des Médias: les organisations syndicales recommandent au Conseil national de rejeter «No Billag»

nationalratssaal-111x72

Jeudi prochain, l’initiative «No Billag» sera débattue au Conseil national. Les trois organisations nationales regroupant les journalistes et les professionnels des médias – SSM, impressum et syndicom – exigent à l’unanimité de rejeter l’initiative et de renoncer à un éventuel contre-projet. Une suppression ou une réduction des redevances restreindrait de manière radicale l’offre journalistique en Suisse et aurait des conséquences catastrophiques pour la société et la démocratie.

Aussi bien les deux syndicats des médias SSM et syndicom que la fédération des journalistes impressum se prononcent en faveur du maintien du service public médiatique dans la même ampleur que jusqu’à présent. Les organisations syndicales rejettent donc l’initiative «No Billag». Les ressources disponibles doivent être maintenues. Car si le financement du service public était retreint, les moyens pour le journalisme indépendant et pour la production audiovisuelle ne seraient plus mis à disposition des privés dans le même ordre de grandeur qu’aujourd’hui. C’est pourquoi le service public médiatique doit être maintenu.

De même, les médias privés ne pourraient pas parer aux effets négatifs d’une réduction partielle des ressources, notamment dans le contexte de crise que traverse l’économie des médias. Une réduction des redevances des ménages n’apporterait rien aux médias privés et au journalisme. C’est pourquoi les organisations syndicales rejettent résolument un contre-projet visant à réduire les redevances des ménages.

Renseignements:
Melanie Berner, responsable Politique des médias SSM, 076 441 52 42
Stephanie Vonarburg, secrétaire centrale syndicom, 079 773 40 53
Urs Thalmann, directeur d’impressum, 076 420 26 56

syndicom, impressum et SSM très étonnés de la décision de la commission „médias“ du Conseil national

Les trois organisations des médias syndicom, impressum et SSM sont très étonnées de la décision de la commission des transports et des télécommunications CTT de reporter la décision finale sur l’initiative populaire « No Billag » en attendant des clarifications supplémentaires de la part de l’administration. Concrètement, la commission a demandé à l’administration d’élaborer deux variantes de réduction de budget pour la SSR : réduction de 17% du produit de la redevance dans un cas, de 37% dans l’autre.  Continuer …

Les journalistes se réjouissent de la position claire du Conseil des Etats sur l’initiative «no Billag»

En tant que représentantes des journalistes suisses, les organisations SSM, syndicom et impressum se félicitent de la position du Conseil des Etats, qui rejette à l’unanimité l’initiative «No Billag». Le Conseil des Etats estime à juste titre que l’initiative nuit à la démocratie et à la tradition suisse garante d’une couverture médiatique pour toutes les régions et toute la population, conformément au principe de la solidarité. Par ailleurs, le Conseil des Etats souligne qu’il est important pour la démocratie d’avoir une couverture médiatique de haute qualité, indépendante et diversifiée.  Continuer …

Le SSM salue l’élection de Gilles Marchand comme directeur général de la SSR

En sa qualité de partenaire social de la SSR, dont il représente près de 2’700 collaborateurs et collaboratrices, le Syndicat suisse des mass media accueille avec satisfaction l’élection de Gilles Marchand au poste de directeur général de la SSR. Gilles Marchand connaît parfaitement la SSR et le paysage des médias en Suisse. Il défend sans ambiguïté l’esprit du service public dans le domaine des médias, ce qui est essentiel à l’heure où la SSR fait face à une vaste offensive.  Continuer …

Loi sur le renseignement : les journalistes craignent pour la protection des sources

Druck

Les journalistes, organisés dans les trois organisations professionnelles et syndicats SSM, syndicom et impressum se prononcent ensemble contre la loi sur le renseignement, parce qu’elle met en danger la protection des sources. Les trois organisations invitent le Parlement à revoir sa copie dans le sens d’un respect explicite et renforcé de la protection des sources.  Continuer …

Mise en garde des syndicats des médias: la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national veut restreindre la liberté des médias

Les trois organisations des professionnels des médias et des journalistes en Suisse – SSM, syndicom et impressum – mettent en garde contre la récente décision de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) qui entend transférer l’essentiel de la compétence d’octroyer les concessions de radio et télévision du Conseil fédéral au Parlement. En déposant une telle motion, la CTT-N ouvre tout grand la porte à une politisation des médias, car elle compromet leur indépendance à l’égard des partis politiques.  Continuer …

Communiqué de presse: le SSM est profondément déçu

En dépit de plus de 400 propositions faites par le personnel pour sauver des postes et la renonciation à toute mesure salariale pour l’année 2016, la SSR maintient sa décision de supprimer 250 postes de travail. Le SSM invite la SSR à mettre en œuvre le plan social sans lourdeur bureaucratique et de manière socialement supportable. Il faut que la SSR exploite la marge de manœuvre qui lui reste pour éviter autant que possible les licenciements.  Continuer …

Anhörung RTVG: Stellungnahme der Mediengewerkschaft SSM

Das Schweizer Syndikat Medienschaffender SSM (in welchem vor allem das Personal der SRG und der privaten Radio/TV-Stationen organisiert ist) befürwortet die vorgeschlagene Verordnung und damit die Umsetzung der RTVG-Revision.
Grundsätzlich beurteilt das SSM den Entwurf als gut und richtig.  Continuer …

SSM se réjouit de l’augmentation des ressources pour la formation radio/TV

Il y a désormais accord entre les deux Chambres fédérales sur l’affectation des excédents de redevance non utilisés. Dans le cadre de la révision totale de la loi sur la radio et la télévision (LRTV), le Conseil national a décidé d’affecter à la formation et au perfectionnement professionnels les fonds non utilisés de la redevance destinée aux diffuseurs locaux et régionaux. Il s’est ainsi rallié à la position du Conseil des Etats et la décision est dès lors définitive.  Continuer …

Syndicats, maisons d’édition et entreprises de radio/TV ensemble au Conseil national

Une alliance aussi surprenante que remarquable : le Syndicat suisse des mass media SSM, l’Association des éditeurs Médias Suisses, les associations des radios privées ASRP/RRR et l’Association des télévisions régionales suisses TeleSuisse invitent, dans une lettre commune, le Conseil national à défendre la formation et le perfectionnement professionnels dans la révision de la LRTV.  Continuer …

La valeur qualité

dv-ssm-2014

Pour les professionnels des médias du SSM, la qualité revêt une importance tant dans le processus de travail que dans les programmes. Le SSM a donc consacré son assemblée nationale des délégués – qui s’est tenue à Zurich le 16 mai 2014 – aux exigences de qualité propres au service public.  Continuer …

Non à l’impôt sur les médias proposé par l’UDC

Parlament

Lors de la session en cours, le Conseil national se penchera sur la révision partielle de la loi sur la radio et la télévision. Le SSM est favorable au changement de système en vertu duquel la redevance de réception ne sera plus liée à la possession d’un appareil de réception. Le SSM s’oppose fermement à la revendication de l’UDC visant à percevoir la redevance avec l’impôt fédéral direct et d’en faire apparaître le montant dans les comptes d’Etat.  Continuer …

Le SSM a un nouveau président

praesidium-gross

Ruedi Bruderer est le nouveau Président du Syndicat Suisse des Mass media (SSM). Il était jusque-là vice-président. Ruedi Bruderer prend la succession de Barbara Büttner, qui quitte la présidence après 12 ans.  Continuer …

Conférence médias et genre

An der Tagung vom 27. Mai in Bern von SSM, syndicom und impressum zum Thema «Medien und Geschlecht: Wer macht die News – wer wird gezeigt» haben rund 100 Medienschaffende und an der Gleichstellung von Mann und Frau Interessierte teilgenommen.  Continuer …

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Publications

Impulsions
 Magazine des médias

Chercher