Communiqué de presse sur le résultat de la votation sur la LRens

Le SSM prend acte avec regret du OUI à la loi sur le renseignement qui constitue une menace pour le secret de rédaction, la protection des sources et compromet donc la liberté des médias. Cette loi vide plus particulièrement de sa substance la protection des informateurs, lesquels doivent pouvoir compter sur la confidentialité dans leurs rapports avec les journalistes.  Continuer …

Eine Bestenliste der Informationsmedien

infografik

Rainer Stadler, Medienredaktor der NZZ, über das Rating des Vereins “Medienqualität Schweiz”, veröffentlicht in der Neuen Zürcher Zeitung (NZZ) vom 20. September 2016. ((L’article existe seulement en allemand))

Voici le lien sur les Emissions de radio et de télévision

Infografik: NZZ/Infografik/lvg

L’avenir du service public dans le domaine des médias est une question qui touche directement à la démocratie

Les débats au sein des Commissions des transports et des télécommunications du Conseil des Etats et du Conseil national sur le rapport du Conseil fédéral au sujet du service public dans le domaine des médias ouvrent une nouvelle étape dans la définition du futur paysage des médias en Suisse. Le SSM a adressé sa prise de position aux parlementaires fédéraux, sous la forme d’un manifeste.  Continuer …

Loi sur le renseignement : les journalistes craignent pour la protection des sources

Druck

Les journalistes, organisés dans les trois organisations professionnelles et syndicats SSM, syndicom et impressum se prononcent ensemble contre la loi sur le renseignement, parce qu’elle met en danger la protection des sources. Les trois organisations invitent le Parlement à revoir sa copie dans le sens d’un respect explicite et renforcé de la protection des sources.  Continuer …

Mise en garde des syndicats des médias: la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national veut restreindre la liberté des médias

Les trois organisations des professionnels des médias et des journalistes en Suisse – SSM, syndicom et impressum – mettent en garde contre la récente décision de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) qui entend transférer l’essentiel de la compétence d’octroyer les concessions de radio et télévision du Conseil fédéral au Parlement. En déposant une telle motion, la CTT-N ouvre tout grand la porte à une politisation des médias, car elle compromet leur indépendance à l’égard des partis politiques.  Continuer …

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Publications

Impulsions
 Magazine des médias

Chercher