Une CCT dans les médias électroniques suisses : de l’objectif à la réalité

Le SSM s’engage pour l’instauration de conditions de travail correctes dans les médias électroniques privés et demande en conséquence une solution nationale qui mette un terme aux conditions de travail précaires et aux bas salaires. Il a pu à ce jour conclure des conventions collectives de travail avec certaines radios privées de même qu’avec la SSR, le principal employeur des médias électroniques, dont la CCT est déterminante pour toute la branche. Mais ces différentes CCT ne résolvent pas le problème créé par un marché très morcelé, composé de nombreuses petites et moyennes entreprises. La seule véritable solution réside dans une CCT pour l’ensemble de la branche.

Le SSM invite les différentes entreprises et associations d’employeurs – en particulier l’Association suisse des radios privées (ASRP) et l’Association des télévisions régionales suisses (TELESUISSE) – à engager des négociations pour une CCT. Cela d’autant plus qu’en Suisse romande les conditions de travail sont garanties par une CCT dans les radios privées et dans la presse, et que cette solution donne d’excellents résultats.

Une CCT nationale profiterait bien entendu aux salariés mais aussi à toute la branche. Des conditions de travail sûres, des salaires de bon niveau ainsi que des possibilités de formation et de perfectionnement professionnel favorisent en effet la qualité des médias et en garantissent le succès à long terme.

L’objectif du SSM : négocier une CCT pour tous dans les médias électroniques !

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Publications

Edito
 Magazine des médias

Chercher