CCT 2013: simple mais juste

Le 1er décembre, 2011, le Comité national et les délégués réunis dans le cadre de la conférence professionnelle ont discuté du partenariat social avec la SSR et de l’avenir de la convention collective de travail.

Moins de coûts administratifs : d’accord

Comme notre partenaire social, nous sommes aussi de l’avis que nous devrions simplifier de nombreuses dispositions CCT, et surtout diminuer la charge administrative monstrueuse qui incombe aux collaborateurs. Si seulement à l‘avenir les plans de service correspondaient au temps de travail effectif et les décomptes de temps et les fiches de paie étaient simples et lisibles, maintes dépenses administratives seraient économisées. Même si une certaine complexité est imposée par les dispositions de la loi sur le travail, mais aussi par l’annualisation du temps de travail voulue par la SSR, le SSM est disposé à contribuer à des dispositions CCT simple et transparentes.

L’équité a plusieurs dimensions

Une bonne CCT ne devrait pas seulement être simple, mais aussi équitable.

L’équité a de nombreuses dimensions :

Répartir de manière juste le travail de nuit et du week-end et planifier les collaborateurs de manière à préserver leur droit à une vie familiale et sociale.

Non seulement permettre l’accumulation de crédits de temps, mais aussi veiller que les collaborateurs puissent profiter de congés de formation sans mauvaise conscience, parce qu’ils savent qu’ils seront remplacés et que leur travail ne sera pas reporté sur leurs collègues de travail.

Appliquer un système salarial qui garantit l’atteinte du salaire de référence en 10 ans, selon le principe reconnu du „même salaire pour un même travail“.

Reconnaître qu’à la radio et à la télévision, les conditions de production sont différentes que dans la presse écrite et que la SSR ne peut pas être considérée comme «une entreprise de médias» comme une autre (dans une information, la SSR entend adapter l’indemnisation du travail irrégulier aux autres entreprises de média).

Les mandats et la délégation de négociation sont définis

La Conférence professionnelle a défini de nombreux mandats dans le domaine du système salarial, du temps de travail et indemnités, des articles généraux de la CCT et des relations entre les partenaires sociaux.

Nous vous informerons de manière détaillée en janvier 2012, après le premier round de négociations, sur le contenu de ces mandats. Vous trouverez également des informations régulières sur notre site www.ssm-site.ch.

Avant le premier round de négociation qui se tiendra les 8/9 décembre à Berne, on peut néanmoins déjà dire que notre priorité réside dans un système salarial équitable. Il n’est pas imaginable que la SSR modifie les courbes salariales à sa guise et manipule ainsi les salaires minimaux, généralement en défaveur des bas et moyens revenus.

Les délégués ont désigné la délégation suivante pour ces négociations:

Bruderer Ruedi
, Journaliste RTR, vice-président du SSM, membre du comité national

Coca-Cozma Miruna, Journaliste, RTS

Heubi Stefano, 
Régisseur son RSI, membre du comité national

Jaggi Michel
Peintre de décors responsable, RTS

Künzi Andreas
, Documentaliste, SRF, membre du comité national

Perrin Valérie, 
Secrétaire régionale du SSM (RTS-radio)

Gräub Ernst, 
Secrétaire régional du SSM (tpc/SRF-TV)

Ruppen Stephan
, Secrétaire central du SSM

Avec le soutien des instances du SSM et du personnel de la SSR, ces délégués vont tout mettre en œuvre pour que règnent à la SSR à partir de 2013 des conditions de travail simples, mais justes.

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Chercher