LRTV, service public, publicité – l’avenir de la SSR est en jeu

Informations du Comité national du SSM

Lors de sa première séance de l’année 2015, le Comité national du SSM a discuté essentiellement de questions de politique des médias.

Référendum LRTV : unis contre l’USAM

Le nouveau système de redevance introduit par la révision de la LRTV apporte de nombreux avantages : un financement juste et durable de la SSR, une augmentation du splitting de la redevance qui renforce la position des diffuseurs privés, de même que l’allocation aux privés des excédents de redevance pour la formation de leur personnel. A la suite du référendum lancé par l’USAM, le peuple sera appelé à se prononcer en juin prochain sur la nouvelle LRTV. Ce référendum paraît d’autant plus absurde qu’avec la nouvelle loi 75 % des entreprises seront exemptées du paiement de la redevance, et 9 % paieront moins qu’aujourd’hui. La redevance annuelle diminuera également pour les ménages privés. L’Union suisse des arts et métiers n’hésite pas à invoquer des chiffres absolument inexacts pour mener sa campagne. Il est dès lors essentiel, surtout pour le personnel de la SSR, de connaître les faits. Consultez notre dossier LRTV sur notre site Internet www.ssm-site.ch et soutenez la campagne du SSM contre le référendum.

Le grand débat sur le service public radio/tv

Quel service public la SSR pourra-t-elle proposer à l’avenir ? Cette question sera à l’agenda des débats politiques en 2015. Avenir Suisse a lancé l’idée d’un « Public Content Provider » financé par la redevance ; la SSR deviendrait un simple fournisseur de contenus qu’elle mettrait gratuitement à la disposition des prestataires privés. D’autres milieux exigent une amputation importante de l’offre actuelle de la SSR. Pour le SSM il ne fait aucun doute qu’il faut un service public fort, national et régional, pour la Suisse et ses quatre régions linguistiques (cf. art. 93, al. 2 Constitution fédérale). Avec la révolution numérique et les nouveaux modes de consommation, la SSR doit pouvoir diffuser ses produits et ses services sur tous les supports, également sur Internet. C’est la position que défendront les représentants du SSM qui participeront à une audition de la Commission fédérale des médias (COFEM) le 27 février prochain.

Pour un syndicat fort – adhérez au SSM !

L’augmentation depuis quelques années du nombre de personnes qui travaillent dans les médias en Suisse ne s’est pas traduite par une progression correspondante de l’effectif du SSM. Le Comité national a donc décidé de lancer en 2015 une grande campagne de syndicalisation. Nous voulons en particulier mieux mettre en évidence l’importance d’un syndicat et expliquer aux non membres les avantages concrets qui résultent d’une affiliation au SSM. Vous pouvez vous affilier en ligne, via notre site www.ssm-site.ch., sous « Adhésion au SSM ».

N’oubliez pas : le SSM soutient la révision de la LRTV !

 

 

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Chercher