Informations du Comité national SSM

La SSR et la boîte de Pandore

Pour son avant-dernière séance de l’année, le Comité national du SSM a traité les principaux sujets suivants :

Piquet – lumière en vue au bout du tunnel

En exigeant, tout à la fin des négociations CCT, la négociation d’un règlement national de piquet à coût neutre, la SSR aurait du savoir qu’elle ouvrait ainsi la boîte de Pandore. Non seulement les discussions nationales sont au point mort et tout doit être remis à plat pour sortir de l’impasse, mais des litiges ont surgi dans les différentes unités d’entreprise. Ce n’est que récemment que des solutions se sont dessinées grâce à la ténacité du SSM. A SRF, un accord a été trouvé sur le paiement rétroactif des services de « permanence », clairement qualifiés de piquet par le SECO. A la Direction Générale (CSP), la définition qui contrevenait à la loi sur le travail a été corrigée, pour introduire une saisie des heures de piquet.

Débat sur la qualité – perte de membres – référendum sur la LRTV – mesures salariales 2015, etc.

  • Le débat sur la qualité annoncé à plusieurs reprises aura finalement lieu en 2014 encore. Le SSM prépare un sondage avec une institution publique.
  • Comme la plupart des syndicats, le SSM doit pallier à une diminution du nombre de membres. Une campagne de recrutement est en cours de discussion.
  • Le SSM interviendra activement dans le débat public sur le référendum LRTV lancé par l’USAM
  • Last but not least : le Comité national a fixé les exigences en matière de négociations salariales 2015. Après plusieurs années de vaches maigres, il est temps que la SSR dédommage adéquatement l’augmentation marquante de la productivité de son personnel.

Secrétariat central du SSM, octobre 2014

Devenir membre du SSM

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Publications

Edito
 Magazine des médias

Chercher