La concession reste auprès du Conseil fédéral

Les trois syndicats SSM, syndicom et impressum se félicitent de la décision du Conseil national de laisser au Conseil fédéral la compétence d’attribuer la concession SSR au lieu de la transférer au Parlement. Ce refus signale que le Parlement respecte l’indépendance des médias et qu’il refuse l’intervention politique dans les contenus journalistiques.

D’autre part, les trois organisations reprochent à la présidente de la Commissions des transports et des télécommunications CTT du Conseil national, Natalie Rickli, d’avoir cité de manière erronée la lettre ouverte.

SSM, syndicom et impressum n’avaient nullement exigé que Madame Rickli ne puisse pas s’exprimer. Les syndicats avaient exigé que Madame Rickli se récuse, en tant que présidente de la commission (!), des débats concernant les objets où son entreprise Goldbach Medien défend ses propres intérêts commerciaux.

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Chercher