Communiqué de presse: le SSM est profondément déçu

 

Suppression de 250 postes à la SSR et au tpc en dépit de la procédure de consultation : le SSM est profondément déçu

Le SSM est profondément déçu que la SSR n’ait pas accepté de renoncer aux licenciements jusqu’à l’introduction du nouveau système de redevances. Bien que le personnel ait formulé plus de 400 propositions alternatives, la SSR persiste dans son intention de supprimer 250 postes. Le syndicat ne comprend pas en particulier que la SSR ne soit pas entrée en matière sur la proposition du SSM de couvrir temporairement les éventuelles pertes en réduisant ses fonds propres ou en augmentant son endettement. Il est choquant que ces propositions couplées aux 400 mesures alternatives avancées par le personnel dans la procédure de consultation n’aient pas permis de réduire le nombre de suppressions de postes annoncées. Cela donne raison à tous ceux qui considéraient que la procédure de consultation très large menée par la SSR n’était qu’un alibi.

Par cette décision de réduction des programmes et du personnel, la SSR affaiblit en outre sa position dans le débat qui se prépare à propos du service public dans les médias.

Un plan social équitable

En vertu de la loi et de la Convention collective de travail, le SSM était tenu de négocier un plan social afin de définir des solutions aussi bonnes et équitables que possible en cas de licenciements, réductions du volume de travail et retraites anticipées. Le plan social ainsi que le fonds pour les cas de rigueur auquel ont abouti les négociations réalisent cet objectif (voir plan social pour les détails). Le SSM assurera le suivi critique de la mise en œuvre du plan d’économies et veillera en particulier à ce que le plan social soit rigoureusement respecté. Les secrétariats régionaux du SSM proposeront des conseils individualisés à leurs membres et seront à leurs côtés pour toute question.

Pour plus de renseignements :
Ruedi Bruderer, président SSM, 079 254 47 26
Stephan Ruppen, secrétaire central, 079 215 14 18

 

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Chercher