Communiqué de presse: Deux poids, deux mesures à la SSR : plan social de luxe pour les cadres

Les cadres bénéficieront d’un plan social beaucoup plus favorable que leurs salariés, en particulier des indemnités de départ plus élevées et des droits acquis plus intéressants (pour les détails : www.ssm-site.ch).

L’encadrement bénéficie en plus d’un régime plus favorable de prévoyance professionnelle, de surcroît injustifié.

L’abandon de ces privilèges permettrait de sauver au moins 30 postes à la SSR.

Le SSM a invité l’Association des cadres (ADC) à y renoncer et à respecter l’égalité de traitement avec le personnel CCT. L’ADC a rejeté cette demande.

Le SSM en appelle au Comité de direction et au Conseil d’administration de la SSR pour qu’elle mette fin à cette injustice, sauvant ainsi des dizaines d’emplois.

Malgré plus de 400 propositions d’économies faites par le syndicat et le personnel dans le but de sauver des emplois, la SSR a maintenu son objectif initial de 250 suppressions de postes. Autant dire que la procédure de consultation n’a été qu’un alibi.

La SSR veut-elle supprimer 250 postes à plein temps pour des motifs politiques ? La question se pose.

La lettre ouvert en français ici.

Pour plus de renseignements :
Suisse alémanique et Suisse italienne :
Ruedi Bruderer, président central, 079 254 47 26

Suisse romande : Willy Knöpfel, secrétaire Suisse romande, 079 477 37 70

 

 

 

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Publications

Edito
 Magazine des médias

Chercher