Le SSM combattra l’initiative « No Billag »

Le SSM combattra l’initiative « No Billag » parce qu’elle aura pour conséquence une réduction massive de l’offre de médias en Suisse et la suppression de tous les programmes de la SSR. Le but de « No Billag » est en effet l’abolition complète du service public dans le domaine des médias, par conséquent aussi celle de la SSR.  Pratiquement toutes les télévisions et radios régionales et de nombreuses radios privées subiraient le même sort.

Si l’initiative « No Billag » était appliquée, le public suisse n’aurait accès qu’aux offres de médias profitables économiquement. Pour les quatre petits marchés linguistiques que comprend la Suisse, cela signifierait la fin sans alternative de l’offre de programme actuelle et l’appauvrissement de la production médiatique et de la diversité.

En outre, « No Billag » provoquerait la perte de milliers d’emplois.

L’initiative « No Billag », portée par les milieux de la droite conservatrice, affaiblirait le paysage médiatique de la Suisse et le livrerait en pâture aux gros consortiums de médias internationaux.

Le SSM est convaincu que la population suisse est attachée à l’offre de programmes de la SSR et qu’elle choisira de renforcer le service public dans le domaine des médias par un non clair à « No Billag ».

 

 

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Publications

Edito
 Magazine des médias

Chercher