Résolution du Congrès du ssm, 15-16.03.2017

« Combattre No Billag pour conserver la pluralité des médias en Suisse ». Le grand * congrès du SSM (Syndicat suisse des mass media) a marqué le lancement de la campagne contre l’initiative « No Billag ».

La défense d’une offre de programme large et de qualité fournie par la SSR ET les médias electroniques privées avec quote-part de la redevance pour toutes les régions de Suisse est la pierre angulaire de notre combat. Nous pensons en effet que le diffuseur public indépendant doit contribuer à la pluralité des offres dans le système dual des médias, et ce d’autant plus qu’il y va du maintien de 15 000 emplois (8150 directs et 6700 indirects) menacés par l’initiative No Billag.

Le SSM tient par ailleurs à faire part de son inquiétude face à l’évolution du paysage suisse des médias. Dans la presse écrite, des postes ont été supprimés et des publications fermées, tandis que dans le même temps certains milieux politiques tentent d’accroître leur influence par une politique de rachat de titres de presse. Le SSM demande aux responsables politiques de prendre les mesures nécessaires à la garantie du financement d’un journalisme durable en Suisse.

Le SSM part du principe qu’il pourra compter sur la coopération avec les deux autres syndicats des médias ainsi qu’avec d’autres organisations de la société civile dans son travail contre « No Billag ».

*Le SSM compte quelque 3000 membres et représente surtout les professionnels des médias dans le domaine radio et TV. Il est le partenaire social de la SSR. Son congrès se réunit tous les quatre ans.

 

 

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Publications

Edito
 Magazine des médias

Chercher