Un optimisme modéré

Après ce 3ème round de négociations, le nouveau modèle de décompte du temps de travail se met lentement en place. Le SSM n’est pourtant pas encore en mesure de donner une information précise car certains éléments déterminants n’ont pas encore été fixés. Par exemple, les mécanismes de décomptes du temps de travail et d’ indemnités pour les multiples régimes de travail à temps partiel ou encore la manière de compenser d’éventuelles pertes financières dans le nouveau système.

Un optimisme prudent reste donc de mise car il reste encore quelques obstacles importants à surmonter pour arrivé, d’ici l’été à un résultat globalement acceptable pour le syndicat.

 

 

 

 Contribuer

Ihr Kommentar

Bitte füllen Sie alle Felder aus.
Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.

 

FacebookTwitter
Menü

Autres langues

Rumantsch

English 

Chercher